Parce qu’on ne nettoie pas tous de la même manière, parce que chaque sol ne se décrasse pas de la même manière, le choix d’un aspirateur est vraiment personnel. Mais entre les particularités techniques et diversité des modèles : trouver et choisir le bon aspirateur qui vous correspond le plus, relève parfois de la prise de tête.
Définir vos désirs pour déterminer et choisir l’aspirateur qui répond à vos attentes, voilà comment faire pour bien choisir le modèle qui prendra soin de votre maison et ou appartement.

Quel modèle d’aspirateur choisir pour quelle surface ?
Il subsiste différents types d’aspirateurs, traîneaux ou balais. Ces aspirateurs ne sont pas dédiés au même usage ni superficies, alors comment le choisir.

Les aspirateurs traîneaux, munis d’un long flexible et de roulettes, sont adaptés au nettoyage des grandes surfaces. Si votre maiosn / appartement contienne des escaliers ou s’il est de petite taille, préférez un aspirateur traîneau compact, plus léger et maniable, éventuellement pourvu d’une lanière pour simplifier la portée à l’épaule.
Les aspirateurs balais, avec ou sans fil, se dirigent partout et fournissent un indéniable gain de place, par contre, ces aspirateurs balais ont une quantité plafonnée qui les confinent aux surfaces réduites, ces derniers ont un pouvoir d’aspiration plus faible qu’un aspirateur traîneau.

Décodez les composantes techniques de l’aspirateur :
La puissance moteur, exprimée en watts, n’est pas un élément de qualité : elle ne fait qu’indiquer l’utilisation d’énergie de l’aspirateur.
Pour établir la performance du modèle, tenez compte de la puissance utile, c’est-à-dire la combinaison entre le débit d’air (annoncé en décimètres cubes par seconde ou dm3/s), qui décrit la quantité d’air qui circule dans l’aspirateur, et la dépression (exprimée en kilopascals ou kPa), qui calcule la faculté de l’aspirateur à dégager la poussière du sol.

- Un bon débit d’air doit être entre 38 et 40 dm3 par seconde.
- La dépression mesure la capacité de l’aspirateur à soulever la poussière du sol afin de l’aspirer et se délimiter aux alentours de 30 kilo Pascal (kPa). Plus cette dépression de l’aspirateur sera élevée, plus l’aspiration sera forte.



Le bruit d’un aspirateur :
Le niveau phonique acceptable des aspirateurs se situe entre 75 et 80 décibels. Les aspirateurs les moins assourdissants sur le marché approchent les 68 décibels.

Le nombre de watts : cette variable est toujours mal interprétée. La quantité de watts n’exprime pas l’efficacité réelle d’aspiration néanmoins la puissance énergétique consommée par le moteur. Une donnée à choisir en considération parce que plus elle est haute, plus l’aspirateur est énergivore.

La filtration : elle offre un moyen de retenir les microparticules disponibles dans l’atmosphère aspiré, avec aux filtres placés à le lancement d’air de l’aspirateur. La filtration est essentielle, pas uniquement car elle évite que poussières et acariens soient rejetés dans l’atmosphère, en plus car elle protège le moteur.
- Préférez les filtres lavables
- Si vous avez des animaux ou des personnes sensibles, choisissez les filtres HEPA. Ils ont la faculté de retenir le plus de particules de petite dimension, un atout qu’il ne faut pas délaisser en cas d’allergies.
- Prenez des filtres HEPA de niveau 12 ou 13. (Le premier retient 99,50 % des micro-particules, le second 99,95 %.)

Les aspirateurs avec et sans sac :
Le méthode de la technique des aspirateurs sans sac est basé sur la force centrifuge. L’atmosphère qui est aspiré est accéléré. En tourbillonnant, il projette la saleté aspirée au fond d’un collecteur à poussières transparent.
Les exemplaires d’aspirateur sans sac et avec se partagent le marché. Les aspirateur sans sac semblent a apparemment plus économiques et alléchants que les aspirateur avec sac, dont les prouesses ont de temps en temps tendance à diminuer au fur et à mesure que le sac se garnit. Mais la majorité des exemplaires aspirateurs sans sac sont également assujettis aux pertes d’aspiration. Autre inconvénient, le vidage du réservoir expose régulièrement l’usager à inhaler les poussières.

Les avantages des aspirateurs sans sac :
- Il y a des exemplaires compacts et utiles, dont les flexibles et les tubes s’enroulent au environ de l’engin pour un rangement simplifié.
- Il y a des modèles personnalisés selon des situations spécifiques : allergies, situation d’animaux, etc.
- Pas de sac à acheter, et pour certains modèles les filtres sont perpétuels et lessivables.
- Deux systèmes d’évacuation demeurent pour l’évacuation de la saleté. Un collecteur que l’on sort de son réceptacle et que l’on vide sans détour dans la poubelle. De nouveaux équipements sont dotés d’une trappe, plus hygiénique. Elle permet d’être le moins probable en relation avec la saleté au moment des retombées de particules.